18/03/2005

Le coeur, ce sanctuaire imprenable !

Vous pouvez contraindre une tête à se baisser,
 
des yeux à se détouner,
 
des mains à vous supplier,
 
des genoux à tomber, 
 
mais jamais, ô grand jamais,
 
vous ne pourrez contraindre un coeur à vous aimer !


04:58 Écrit par majeed | Lien permanent | Commentaires (11) |  Facebook |

Le soldat de la vie

Va sur la vie comme comme un soldat vers le front.Prépare toi à livrer le combat de ton existence.Ta venue au monde est une relève, beaucoup sont morts. Tu dois reprendre le flambeau et rejoindre les rescapés. Tu rentres dans un monde en guerre où chacun est en lutte contre lui-même.
Ne fait pas comme ces déserteurs qui sont allés se réfugier loin du conflit qui fait rage, loin du bruit des canons et des balles qui sifflent, rongés par le désespoir de ne pouvoir un jour remporter la bataille.
La guerre qui se livre ici sous tes yeux incrédules est éternelle. Pas de repos. Pas de trève. Pas de répit, jusqu'à ce que l'ange de la mort vienne nous chercher. Toi qui découvre ce vaste champ de bataille, ne t'effraie pas. C'est la loi de la Création. C'est le lot du commun des créatures.
Tu défendras avec honneur ta patrie, le Monde, aux côtés de tes frères, les Humains, sous les ordres de ton supérieur, la Vie.
Tu verras, elle est sévère mais noble. Ses épreuves sont douloureuses mais formatrices. Si tu lui es fidèle et loyal, t'en ressortiras grandi.
Et si tu tombes sous les balles de la destinée, relève toi tant qu'il te reste un souffle, arme toi de courage, d'espoir et de patience ; car il faut beaucoup de temps pour vaincre son ennemi intérieur et trouver sa place dans cet univers belliqueux.
Maintenant, c'est l'heure, va sur la vie comme le soldat va au front. Tu as grandi, tu n'es plus un enfant, cesse tes pleures et fait les adieux à tes proches. Et s'ils te demandent pourquoi tu les abandonnes, répond leur avec douceur que tu dois accomplir ton devoir, remplir ta mission, honorer ton engagement envers la Vie : DEVENIR UN HOMME !




02:18 Écrit par majeed | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

12/03/2005

A l'abordage !!!

N'écoute pas la folie quand elle te chuchotes à l'oreille !
Ignore la !
Si tu te mets à l'écouter, tu deviens esclave de sa tyrannie.C'est tout ton corps qui se crispe dans sa chair et dans ses os.
La folie est jalouse de ta Raison. Car la Raison est le capitaine du bateau.
La folie est un pirate qui n'a qu'un seul dessein : Dépouiller ton bateau de tous ses biens et prendre le gouvernail en vociférant à tue-tête : A l'ABORDAGE !!!

17:11 Écrit par majeed | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

La mort, soeur de la vie !

Avant que le destin nous condamne pour ne pas avoir été à la hauteur de la vie.
Avant que le désespoir assèche nos yeux d'avoir trop pleuré.
Il faut aimer et être heureux.
Le coeur est une lumière que l'on éteint par notre bêtise. L'apathie trouble le silence de l'âme par méprise.
La vie n'attend pas les paresseux.
La mort, patiente, souveraine, nous attend. Il faut profiter de la lumière de la vie avant que n'arrive l'obscurité de la tombe.

16:55 Écrit par majeed | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Méa-coupable !

Je me plains souvent de souffrir,

mais bien souvent,

c'est moi qui met une épine dans le pied de la vie !

00:52 Écrit par majeed | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Le monde, la plus belle des poésies !

Le monde est le poême de Dieu,
 
et les Hommes sont les vers qu'Il a écrit de Sa Main.

00:34 Écrit par majeed | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Poésie ! L'amie des taciturnes !

La poésie est l'expression d'une blessure
 
infiniment profonde
 
dont chaque vers est un point de suture !

00:29 Écrit par majeed | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

11/03/2005

Mon rêve : ma béquille !

S'il le faut, je prendrais le chemin tortueux qui mène
 
au bonheur.
 
Mais pour cela, il faut que le vent de la providence
 
soit dans mon dos,
 
que le destin m'enseigne sa sagesse avec tendresse,
 
que la Main de Dieu chasse le brouillard qui embrume
 
mon coeur !


23:55 Écrit par majeed | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

L'homme, cette bête sauvage !

On vit dans un monde PLURIEL, Et certains voudraient le conjuguer au SINGULIER !
Comme si la planète n'avait été créee que pour une catégorie de personnes ! Si Dieu avait demandé l'avis à chaque peuple avant de créer l'univers, nul doute que chaque peuple aurait demandé une planète pour les siens.
Mais Dieu merci, ce n'est pas le cas. Si Il à crée autant de peuples différents, c'est pour que "nous nous entreconnaissions", que nous établissions des liens basés sur le respect et l'entraide.
Mais l'homme est une bête sauvage qui n'en fait qu'à sa tête.
Elle ne pense qu'à satisfaire son estomac, son sexe et sa soif de dominer son prochain.
 
Alors qui parle de paix dans un monde où la guerre semble être devenue la seule façon de communiquer ?
 
L'homme, cette bête sauvage que j'exècre au plus haut point, il lui faudra faire beaucoup, déplacer mers et montagnes; lutter contre vents et marées, pour qu'elle remonte dans mon estime et qu'elle regagne toute ma confiance et mon respect !


23:46 Écrit par majeed | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Mon coeur, ce verre de cristal !

La vue de l'horizon apaise mon coeur,
 
Comme le tumulte des foules et l'arrogance des
 
civilisations l'agressent !


23:10 Écrit par majeed | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Maître et disciple

Relève  la tête et redresse-toi ! Dresse-toi face à ton égo tel un guerrier face à son ennemi ! Libère ton âme des maux qui l'affligent ! Libère ton esprit du doute qui l'emprisonne ! Cesse de te mépriser !
 
Et alors ! Croyais-tu que la vie n'était qu'un jardin d'Eden ! Redresse-toi et aime-toi ! car les flammes de l'enfer crépitent d'impatience de te rôtir le derrière si tu continues à te vautrer dans tes tourments ! Dresse-toi face à ton orgueil malsaint ! Libère ton coeur de la mélancolie qui l'empoisonne !
 
Prêche ton esprit car celui-ci est trop souvent malmené par les chuchotements du diable ! Dresse-toi face aux démons qui te talonnent ! Chasse-les ! Piétine-les ! Maudite sois ta peur ! Elle t'aveugle, elle te gouverne et t'enfonce à six pieds sous terre !
 
Malheureux! Elle n'est que le reflet de tes propres faiblesses ! Dresse-toi face à cet homme que tu vois là, cette personne qui se tient devant toi avec un visage fermé, cet individu qui t'es si familier, si proche, regarde le bien parce qe c'est Toi, TU ES TON PROPRE ENNEMI !

23:06 Écrit par majeed | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Majeed contre Goliath !

Quand je me sens d'une extrême faiblesse,
c'est le monde entier que je ressens comme une menace,
ouvrant grand sa mâchoire prêt à me dévorer !
 
Quand je me sens fort, je suis l'océan et le monde n'est qu'un vulgaire grain de sable !



22:29 Écrit par majeed | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

L'homme, ce géant nabot !

Regarde l'Humanité avec l'oeil du Coeur.
 
Regarde le Monde avec l'oeil de l'Ame.
 
Regarde l'univers avec l'oeil de la Raison.
 
... Et alors, tu guériras de ta cecité, tu sortiras des

ténèbres dans lesquelles l'ignorance t'avait plongé !


22:17 Écrit par majeed | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Mon destin, ce bourreau innocent !

Suis-je victime du destin ?
 
Ou est-ce que je joue le destin de la victime ?



21:59 Écrit par majeed | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Ma vie, ce feu sacré !

Le coeur est une étincelle.
 
L'âme est une flamme.
 
La souffrance est un souffle.
 
Si l'on n'entretient pas le foyer de la vie avec du
 
bois,
 
Le coeur et l'âme s'éteignent.
 
Triste drame que la cendre de l'infortune !



21:51 Écrit par majeed | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

10/03/2005

Mon coeur, ce roi déchu !

L’obscurité est reine dans mon royaume de solitaire.
Je suis le roi d'un palais plongé dans les ténèbres.
Des ombres maléfiques sont les gardiens de mon temple.
 
Je déambule dans le noir, perdu dans mon propre édifice, qui menace de s'écrouler chaque jour un peu plus sous le poids de mes tourments et de mes peines.Je tatonne, je trébuche.
 
Ivre de souffrance, rassasié de malheurs, je m'écroule et me recroqueville sur moi-même pour pleurer de ne pouvoir être un jour pénétré de lumière et d’éclat, de ne pas pouvoir un jour, briller comme une étoile dans une nuit profonde.

23:46 Écrit par majeed | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Ma solitude, un goût d'infini !

Qu'est-ce que le désespoir,
 
Si ce n'est les larmes de l'âme
 
qui coulent dans l'océan du néant ?



23:14 Écrit par majeed | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Faux-semblant, faux vivant !

Beaucoup de personnes donnent l'apparence
 
d'être fort et puissant.
 
Mais sous leurs airs de guerriers,
 
se faufilent des êtres de paille !




23:12 Écrit par majeed | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Trente millions d'hommes... et moi, et moi, et moi !

J'ai porté le vice des hommes sur mon dos.
J'ai pris les péchés des hommes sur mes épaules.
J'ai mis la solitude des hommes sur ma tête.
J'ai pris la douleur des hommes dans mes bras...
Jusqu’à ce que je tombe à genoux,fatigué de porter le manteau de la souffrance.
 
Et mes vices ?
Et mes péchés ?
Et ma solitude ?
Et mes douleurs ?

23:07 Écrit par majeed | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Le bonheur, une ombre furtive !

A quoi ça sert de  faire semblant d'être heureux?
Je sais que tu souffres.
Je sais que si j'ouvrais la porte de ton âme, j'y verrais un champ aride et stérile,ruiné par le désespoir et la solitude !
 
O ami souffrant, O toi qui agonise en silence, brise ce silence avant qu'il ne te brise !



23:02 Écrit par majeed | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Avoir la souffrance sur le coeur !

Qu'est-ce que la souffrance,
 
si ce n'est les échos des gémissements du coeur
 
qui retentissent dans l'âme ?!



22:57 Écrit par majeed | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Haissez-vous les uns les autres !

L'homme excelle dans l'art de l'intolérance !
 
Au premier mot que son prochain profère,il le juge.
 
A la phrase,il le condamne.
 
A son opinion,il le tue.



22:55 Écrit par majeed | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Ma vie, cette fournaise ardente !

N'as-tu pas remarqué ce reflet dans tes yeux ?
C'est le feu de ta souffrance qui brûle ton âme !
 
N'entends-tu pas des voix qui résonnent dans ton corps ?
Ce sont les bruits des sanglots étouffés de l'enfant qui est en toi et qui n'est plus !
 
Ne sent-tu pas tes oreilles qui bourdonnent ?
Ce sont les murmures de tes démons !
 
Ne vois-tu pas cette ombre derrière toi ?
C'est ton passé qui hante tes nuits et qui t'enchaîne les mains et les pieds au poteau de ta solitude !


22:49 Écrit par majeed | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

L'homme, mon meilleur ennemi !

J'exècre la race humaine !
 
J'en souris ! ... Non, j'en rigole... mais non voyons, j'en suis mort de rire, j'en pleure, mais non que dis-je ! Je me roule par terre, j'en ai les larmes aux yeux, je me tords... oui je ris jusqu'à l'étouffement, étranglé par un fou-rire incontrôlable, je m'affale par terre
 
et je ris, je ris, je ris... de voir O combien L'HOMME est IMPUISSANT et INCAPABLE de VIVRE en bonne INTELLIGENCE avec ses SEMBLABLES !

18:28 Écrit par majeed | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Cours humain, cours !

Les chevaliers du destin ont saigné mon âme
de leurs sabres.
 
Les cavaliers de l'existence ont glaçé mon coeur
de leurs regards de marbre.
 
Les guerriers du monde ont foudoyé mon corps
de leurs cris maccabres.



15:36 Écrit par majeed | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

L'homme et le soleil

L'homme, est comme le soleil.
 
Il se lève, il se couche.
 
Ah!si seulement l'être humain
 
pouvait éclairer et réchauffer le monde
 
de sa bonté,
 
comme le soleil l'illumine de ses rayons !



14:29 Écrit par majeed | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |