10/03/2005

Cours humain, cours !

Les chevaliers du destin ont saigné mon âme
de leurs sabres.
 
Les cavaliers de l'existence ont glaçé mon coeur
de leurs regards de marbre.
 
Les guerriers du monde ont foudoyé mon corps
de leurs cris maccabres.



15:36 Écrit par majeed | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.