12/03/2005

La mort, soeur de la vie !

Avant que le destin nous condamne pour ne pas avoir été à la hauteur de la vie.
Avant que le désespoir assèche nos yeux d'avoir trop pleuré.
Il faut aimer et être heureux.
Le coeur est une lumière que l'on éteint par notre bêtise. L'apathie trouble le silence de l'âme par méprise.
La vie n'attend pas les paresseux.
La mort, patiente, souveraine, nous attend. Il faut profiter de la lumière de la vie avant que n'arrive l'obscurité de la tombe.

16:55 Écrit par majeed | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.